Ulysse dans les medias

 

 

 

 

 

 Devenir franchisé Ulysse
 Un réseau de franchise national
 Les atouts de la franchise Ulysse
 Déposer un dossier de candidature

 

 

Ulysse et son réseau de franchise dans les médias

1er réseau de franchise national dans le transport et l'accompagnement de personnes à mobilité réduite (PMR), Ulysse et ses franchisés reçoivent régulièrement le soutien de la presse et des medias régionaux et nationaux.

 

Revue de presse du réseau Ulysse :  

Nice Matin - Juillet 2007
Ulysse fête ses 10 ans d’aide aux personnes à mobilité réduite

12-07-2007

Cela fait maintenant dix ans que Franck Vialle, tétraplégique suite à la suite d’un grave accident, simplifie la vie des personnes à mobilité réduite en leur permettant de se déplacer librement. Sa société, baptisée Ulysse, qu’il a fondée en 1997 et dont il vient d fêter l’anniversaire avec ses employés, au palais Nikaïa, permet le transport et l’accompagnement des personnes ne pouvant se déplacer seules.

Télécharger l'article complet au format pdf

La Dépêche du Midi - Juin 2007
Un service adapté à votre mobilité

01-06-2007

Le réseau Ulysse, premier réseau français de transport et d’accompagnement de personnes à mobilité réduite, s’implante dans le département. Installé dans la commune de Brens, Stéphane Pécoud lance ce service dans le Tarn.

Télécharger l'article complet au format pdf

La Dépêche du Midi - Juin 2007
Le réseau Ulysse chez vous

01-06-2007

Stéphane a lancé le réseau Ulysse, dans le département du Tarn depuis avril 2007. Cette jeune entreprise a déjà converti de nombreux utilisateurs, Gérard Goud est l’un d’entre eux. Gérard est en fauteuil roulant depuis 2 ans, il est sorti du centre de rééducation au mois de juin et, depuis, il se déplace avec Ulysse.

Télécharger l'article complet au format pdf

Magazine FaireFace
Publication du mois de Janvier 2007

01-01-2007

1997 : Franck Vialle crée Ulysse, société de transport et d'accompagnement des personnes à mobilité réduite.
2007 : La voici devenue premier réseau français du secteur. Lui n'a pas changé, modeste dans son succès, persévérant dans sa philosophie : celle d'un grand respect de l'individu.

Télécharger l'article complet au format pdf

Nouvel Observateur - 23 juin 1999
"Développer une activité de transports collectifs réguliers"

23-06-1999

" Depuis deux ans, dans les Alpes-maritimes, nous n'arrivons plus à satisfaire les besoins " : Franck Vialle, qui s'est retrouvé tétraplégique à la suite d'un accident de voiture, est un PDG comblé. Ayant constaté les immenses difficultés de déplacement qu'il avait pour poursuivre des études après son accident, il décida de lancer une entreprise de transports adaptée aux personnes handicapées. En 1997, après une étude concluante réalisée par une Boutique de Gestion, il crée son affaire avec 50 000 francs d'économies. Une convention avec le Groupement pour l'Insertion des Personnes handicapées sera décisive. C'est en effet ainsi que Franck a pu créer un service 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, dont étaient jusqu'ici privés les handicapés; leur transport au coup par coup, à n'importe quelle heure, n'étant pas rentable en raison du coût des véhicules. L'astuce de Franck Vialle à été de développer une activité de transports collectifs réguliers ( notamment de scolaires ) aidée par l'Etat, lui permettant de rentabiliser les véhicules proposés à des particuliers en prestation à la demande. Il lui fallait se différencier des taxis (qui n'accompagnent pas le client jusqu'au bout de son déplacement chez un particulier ou dans un bureau) et également des ambulances (" un handicapé n'est pas un malade ! " ). Grâce à lui, ce type de transport entre dans l'ère du professionnalisme : " L'attitude de la société a changé. On sort de l'ère bricolage ou bonnes oeœuvres assurées par la famille et les copains. " La réussite de Franck, qui avec sa société Ulysse a créé 9 emplois, commence à être connue ; il est assailli d'appels lui demandant sa recette. En avril, il a ouvert trois nouvelles unités à Paris-Sud, en Normandie et dans le Var. Preuve plus cocasse de son succès : le groupe Vivendi, un des géants du transport de personnes, qui a financé son décollage grâce à une bourse de 150 000 francs, commence à se demander si son " poulain " n'est pas en train de devenir un redoutable concurrent. " On sait qu'on a réussi quand on commence à faire des jaloux ", rigole cet entrepreneur qui a prouvé à la force du poignet l'existence d'un grand marché en friche. "

Consulter la suite de la revue de presse Ulysse: 1 2 3 4 5 6 7 8 9