Ulysse dans les medias

 

 

 

 

 

 Devenir franchisé Ulysse
 Un réseau de franchise national
 Les atouts de la franchise Ulysse
 Déposer un dossier de candidature

 

 

Ulysse et son réseau de franchise dans les médias

1er réseau de franchise national dans le transport et l'accompagnement de personnes à mobilité réduite (PMR), Ulysse et ses franchisés reçoivent régulièrement le soutien de la presse et des medias régionaux et nationaux.

 

Revue de presse du réseau Ulysse :  

Nouvel Observateur - 23 juin 1999
"Développer une activité de transports collectifs réguliers"

23-06-1999

" Depuis deux ans, dans les Alpes-maritimes, nous n'arrivons plus à satisfaire les besoins " : Franck Vialle, qui s'est retrouvé tétraplégique à la suite d'un accident de voiture, est un PDG comblé. Ayant constaté les immenses difficultés de déplacement qu'il avait pour poursuivre des études après son accident, il décida de lancer une entreprise de transports adaptée aux personnes handicapées. En 1997, après une étude concluante réalisée par une Boutique de Gestion, il crée son affaire avec 50 000 francs d'économies. Une convention avec le Groupement pour l'Insertion des Personnes handicapées sera décisive. C'est en effet ainsi que Franck a pu créer un service 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, dont étaient jusqu'ici privés les handicapés; leur transport au coup par coup, à n'importe quelle heure, n'étant pas rentable en raison du coût des véhicules. L'astuce de Franck Vialle à été de développer une activité de transports collectifs réguliers ( notamment de scolaires ) aidée par l'Etat, lui permettant de rentabiliser les véhicules proposés à des particuliers en prestation à la demande. Il lui fallait se différencier des taxis (qui n'accompagnent pas le client jusqu'au bout de son déplacement chez un particulier ou dans un bureau) et également des ambulances (" un handicapé n'est pas un malade ! " ). Grâce à lui, ce type de transport entre dans l'ère du professionnalisme : " L'attitude de la société a changé. On sort de l'ère bricolage ou bonnes oeœuvres assurées par la famille et les copains. " La réussite de Franck, qui avec sa société Ulysse a créé 9 emplois, commence à être connue ; il est assailli d'appels lui demandant sa recette. En avril, il a ouvert trois nouvelles unités à Paris-Sud, en Normandie et dans le Var. Preuve plus cocasse de son succès : le groupe Vivendi, un des géants du transport de personnes, qui a financé son décollage grâce à une bourse de 150 000 francs, commence à se demander si son " poulain " n'est pas en train de devenir un redoutable concurrent. " On sait qu'on a réussi quand on commence à faire des jaloux ", rigole cet entrepreneur qui a prouvé à la force du poignet l'existence d'un grand marché en friche. "

Libération - 2 décembre 1998
La fondation VIVENDI lui accorde une subvention de 150 000 francs.

02-12-1998

Franck Vialle a 29 ans. A la suite d'un accident, il est paraplégique. Pendant ses études, ses difficultés de déplacement sont considérables. Il apprend que, dans la région de Nice, beaucoup de handicapés ont les mêmes problèmes.
Il crée l'entreprise "ULYSSE" qui leur offrira un service de transport de qualité.
Franck a sollicité la fondation VIVENDI en 1996 pour l'achat d'un véhicule, permettant de créer 4 emplois de chauffeurs. Grâce à lui la vie tourne un peu plus rond dans la région. "

Faire Face
Publication du mois de Novembre 1997

01-11-1997

" Il voulait être steward pour voler à travers le monde : il est aujourd'hui chef d'une entreprise et fait voyager les autres. Franck Vialle est passé du ciel à la terre ferme sans pour autant abandonner son rêve. Il a su tout simplement lui donner une autre forme : celle d'une société de transport et d'accompagnement de personnes à mobilité réduite qu'il a créée à Nice. A 20 ans, un accident laisse Franck tétraplégique. Après trois ans de rééducation, il décide de devenir assistant de service social. Etudes, diplôme. " Je suis quelqu'un de dynamique : je me suis rapidement dit que j'allais être tributaire d'une tierce personne pour me déplacer, alors l'idée d'une entreprise de transport a commencé à faire son chemin dans ma tête. En effet, on ne peut pas parler d'intégration des personnes handicapées sans moyen de transports adaptés ". Baptisée Ulysse -clin d'œil a sa passion pour le voyage-, l'entreprise a démarré ses activités au début de l'année. Les véhicules spécialement aménagés permettent le transport de personnes en fauteuil sans qu'elles aient besoin d'effectuer de transfert de sièges. Transport de particuliers pour aller au travail, au restaurant ou à l'hôpital, transport scolaire et peut-être bientôt touristique, la gamme des services est large. Si Ulysse emploie aujourd'hui quatre salariés, il a fallu à ce jeune entrepreneur de 31 ans deux années de persévérance pour qu'elle devienne réalité. Son parcours est jalonné de moments d'euphorie et de doute. " Le blues du business-man en quelque sorte, le syndrome du créateur qui finit toujours par se retrouver seul face à son projet ". A ses compétences dans le domaine social, Franck associe très vite une formation en comptabilité financée par l'ANPE car il ne s'agit pas pour lui de s'improviser patron. Parallèlement, il fait appel à une boutique de gestion, structure spécialisée dans le conseil en création d'entreprise. Etudes de faisabilité, de marché, montage financier : rien n'est laissé au hasard. "

Handirect - Mars 2007
Heureux qui comme Ulysse...

01-03-1997

La société de Franck Vialle, Ulysse, vient de fêter ses dix ans d’existence. L’occasion d’une rencontre avec ce battant qui, à quarante ans, se positionne tout à la fois en chef d’entreprise et en citoyen dans un secteur où d’autres, moins respectueux de leurs semblables, ne voient qu’un marché et un moyen de faire de l’argent facile.

Télécharger l'article complet au format pdf

L'essentiel du Management
Publication du mois d'avril 1991

01-04-1991

" De son handicap, Franck Vialle a eu le courage et l'imagination de faire un atout.
Devenu tétraplégique à la suite d'un accident, il éprouvait depuis longtemps les difficultés communes aux personnes qui ont du mal à se déplacer.
D'où son idée de créer pour elles un système d'accompagnement à la demande.
L'investissement ? Son projet en main, il s'adresse aux organismes d'aide à la création d'entreprise et recueille, au total, près de 500 000 francs.
Une somme inespérée qui lui permet d'acheter trois voitures spécialement adaptées au transport des handicapés et de créer sa société, en janvier 1997, à Nice. En référence au voyage, il la baptise Ulysse !
Deux ans plus tard, son chiffre d'affaires atteint le million de francs, avec une vingtaine de clients transportés chaque jour vers l'hôpital, l'aéroport ou les boutiques du centre ville.
Franck a également investi le bas de la pyramide des âges : ses huit chauffeurs fréquentent désormais aussi bien les écoles maternelles que les maisons de retraite.
Et, dès ce printemps, il s'apprête à dupliquer son expérience à Paris, en Normandie et dans le Var. "

Consulter la suite de la revue de presse Ulysse: 1 2 3 4 5 6 7 8 9